La garderie Les p'tits bécots (Baie-Comeau) est la plus consultée de la région Côte-Nord.

Trouver une garderie ou un CPE au Québec :

Mon enfant commence la garderie : guide et conseils pratiques

L'entrée à la garderie est une étape difficile, autant pour les parents que pour l'enfant. La période de transition dure rarement plus de quatre semaines et il possible de mettre en place des stratégies afin de faciliter l'entrée dans le milieu de garde.

Mon enfant commence la garderie : guide et conseils pratiques

C'est le grand retour au travail pour papa, maman, ou les deux, ce qui signifie souvent que l'enfant doit faire son entrée à la garderie. Il est important de bien le préparer afin d'adoucir cette période d'adaptation. Heureusement, il existe plusieurs stratégies afin de bien guider l'enfant vers cette nouvelle étape de vie.

La période d'adaptation à la garderie

Il est normal que l'enfant traverse une période d'adaptation lors de son entrée à la garderie. Celle-ci dure habituellement entre deux et quatre semaines, mais cet intervalle peut varier grandement selon le tempérament et l'âge de l'enfant. Par exemple, il est plus difficile pour les enfants de huit à douze mois de s'adapter, car l'anxiété de séparation est particulièrement présente à cet âge.

En règle générale, la période d'adaptation est divisée en quatre étapes. La première étape est la découverte de la nouveauté. L'enfant peut être excité par le nouvel environnement de la garderie. Il se peut qu'il ne réagisse pas fortement lors du départ de ses parents.

La deuxième étape est le choc. Lorsque la nouveauté de la garderie n'est plus excitante, l'enfant peut commencer à avoir de fortes réactions lorsqu'il est déposé à la garderie. Il peut pleurer et protester fortement. Cette période dure en moyenne une à deux semaines.

La troisième étape est la peur de l'abandon, caractérisée par la crainte de ne plus voir ses parents. L'enfant peut paraitre triste et parfois même refuser de dormir ou de manger à la garderie. Normalement, cette phase ne dure pas plus de trois semaines.

Finalement, la dernière étape est l'acceptation. L'enfant développe un lien d'attachement avec l'éducatrice et se sent en sécurité. Il interagit et joue avec les autres enfants.

Comment bien préparer son enfant pour la garderie

Il se peut que l'entrée à la garderie ne soit pas facile pour l'enfant, mais les parents peuvent aider à le préparer pour ce jour important. Premièrement, il faut discuter régulièrement de la garderie avec l'enfant. Il faut lui expliquer comment ses journées à la garderie se dérouleront. Une bonne façon de le faire est de lire des histoires qui traitent de la garderie et d'une journée type à la garderieOuvrir dans une nouvelle fenêtre à l'heure du coucher.

Certaines garderies offrent aussi la possibilité de faire une visite avant l'entrée de l'enfant. Ceci peut l'aider à se familiariser avec les lieux et diminuer son anxiété lors de la première journée. Certaines garderies et CPE permettent d'amener l'enfant prendre la collation avec les amis de la garderie avant son entrée officielle. De cette façon, il peut faire connaissance et développer des liens avec les autres enfants et les éducatrices.

Il est important de discuter de la nouvelle routine de garderie avec l'enfant, car il devra soudainement suivre un horaire précis afin d'être à la garderie à temps. Ceci pourrait le frustrer s'il est habitué de se préparer à son propre rythme le matin.

Finalement, il peut être utile de prendre quelques minutes afin de discuter avec l'éducatrice de la garderie pour communiquer les habitudes, les traits de personnalité et les goûts alimentaires de l'enfant. De cette façon, l'éducatrice aura une meilleure idée des besoins de l'enfant, ce qui facilitera la période d'adaptation. Cette étape est particulièrement importante si l'enfant a des besoins particuliers pour lesquels la garderie doit s'adapter.

Comment faciliter l'entrée à la garderie

Il est possible de mettre en place certaines stratégies afin de faciliter l'entrée à la garderie de son enfant et d'adoucir la période d'adaptation. Par exemple, l'entrée progressive à la garderie peut diminuer le choc d'un nouvel environnement pour l'enfant. Pour ce faire, lors des premières semaines, l'on peut faire garder l'enfant pour des demi-journées ou une journée sur deux.

Un rituel d'au revoir peut aussi être rassurant pour l'enfant. Ceci peut être une poignée de main spéciale, des bisous, un câlin, peu importe ce qui lui fait plaisir. À la fin du rituel, l'on peut rassurer l'enfant en lui disant à quelle heure l'on viendra le chercher. L'on peut aussi apporter un objet de réconfort, comme une doudou ou un toutou. Certaines garderies suggèrent aussi de donner une photo de famille à l'enfant qu'il pourra regarder s'il s'ennuie.

Si jamais l'enfant exprime des émotions face à la garderie, il est important de les écouter. Il ne faut pas en faire abstraction, mais plutôt lui dire qu'on le comprend. Il faut prendre en compte des sentiments de l'enfant pour ensuite le rassurer, lui expliquer qu'on sera de retour bientôt et qu'on s'ennuiera aussi de lui.

Sources et autres références
L'adaptation à la garderieOuvrir dans une nouvelle fenêtreNaître et grandir
Première journée à la garderie: guide de survieOuvrir dans une nouvelle fenêtreLa Presse

Publication : 2022-05-02

À lire

Les 4 types de services de garde reconnus au Québec
Les 4 types de services de garde reconnus au Québec
Garderies subventionnées ou non, CPE ou milieu familial, il n'est pas toujours facile de s'y retrouver parmi les différents types de service de garde. Voici les 4 types de services de garde reconnus au Québec.
Mon enfant commence la garderie : guide et conseils pratiques
Mon enfant commence la garderie : guide et conseils pratiques
L'entrée à la garderie est une étape difficile, autant pour les parents que pour l'enfant. La période de transition dure rarement plus de quatre semaines et il possible de mettre en place des stratégies afin de faciliter l'entrée dans le milieu de garde.